De l'utilité des codes - 7 - Histoires - Actualité
Connexion
Identifiant :

Mot de passe :


Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Qui est en ligne
10 Personne(s) en ligne (1 Personne(s) connectée(s) sur Actualité)

Utilisateurs: 0
Invités: 10

plus...
Nouveaux Skypeurs
jeanito59 23/02/2019
Cks 19/01/2019
matchelo 18/01/2019
francine02 08/01/2019
Miko78200 11/12/2018
justinebo 25/10/2018
lila 05/09/2018
riri 09/08/2018
boisseau 06/08/2018
Hugo 31/07/2018

De l'utilité des codes

Publié par raslebol le 16/01/2006 11:50:00 (5142 lectures)
Image redimensionnée Nous avons vu dans le 1er épisode : "naissance d’un tueur" comment Sécurité & Jalousie avaient voulu éliminer Skype.

Heureusement, elles n’y sont pas parvenues…

Skype est toujours là. Nous pouvons vous proposer la suite de ses aventures :

Skype croissait donc et se multipliait. De plus en plus d’ordinateurs dans le monde entier accueillaient ses clones.L’Informaticien n’avait plus le temps de s’ennuyer dans sa petite maison de la forêt Internet, des amis anciens et nouveaux l’appelaient de partout. Des

- bonjour, comment ça va ?

fusaient nuit et jour dans toutes les langues. Et il répondait aux uns, et il répondait aux autres, toujours affable, toujours prévenant, essayant de trouver la solution la plus adaptée, dès qu’un problème se présentait.

Heureusement, il était polyglotte et passait sans difficulté du français, à l’anglais, à l’espagnol, à l’allemand, à l’italien… et utilisait même les quelques mots de chinois qu’il avait appris.

La petite maison s’était transformée en volière internationale, ça piaillait, coassait, caquetait dans tous les coins. L’Informaticien était toujours sur la brèche.

Skype entendait tout du fin fond de l’ordinateur . Il s’appliquait à transmettre fidèlement toutes les conversations. Un jour, pourtant, il commença à s’inquiéter. Son père ne fatiguait-il pas ? Il lui semblait entendre de drôles de mélanges :

- yes, ça va
- vous go to « outils »
- nicht so, cliquez links


Image redimensionnée

Oh la la, pensa-t-il, "il faut que mon père puisse se reposer ! Moi, je n’ai pas besoin de dormir, mais lui… Que puis-je faire ?"

Et il se mit à réfléchir très fort… il fallait d’urgence trouver une solution… à toute allure il cliquetait 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1

- ça y est, j’ai trouvé, eureka, hurla-t-il

- was, quoi… ? dit le père hagard, Du bist sûr que all good ?

- oui oui, tout va bien. J’ai trouvé comment tu vas pouvoir te reposer

- i repose, warum ?

- père tu ne peux pas continuer sur ce rythme, tu commences à mélanger toutes les langues. De temps en temps il faut savoir t’arrêter, prendre du repos pour retrouver toute ta disponibilité

- ??? (silence, silencio, ….)

- nous allons établir un code pour que tes correspondants sachent quand tu es en ligne, quand tu es disponible ou pas.


C’est ainsi que sont nés les codes :

Image redimensionnée en ligne | Image redimensionnée déconnecté | Image redimensionnée accessible | Image redimensionnée absent
Image redimensionnée pas disponible | Image redimensionnée ne pas déranger | Image redimensionnée invisible
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Posté Commentaire en débat
Sponsor
Test d'Appel
Suivi
Google-Analytics