Skype Mode d'Emploi - I

Date 04/09/2006 16:20:00 | Sujet : 2 - Le manuel de Skype

TUTORIEL

Skype pour Mac OS

(PARTIE N° 1)

  Note de l'éditeur : L'équipe de notre Portail Skype travaille ! Tout particulièrement Willy qui a concocté ce mode d'emploi Skype à l'intention des utilisateurs Mac !

Depuis le temps que vous entendez dire le plus grand bien de Skype, vous voudriez bien l'utiliser sur votre Mac pour mille et une raisons au moins, toutes meilleures l'une que l'autre !



Installation et création du compte

Préambule.

Mais voilà, vous ne savez pas du tout comment vous y prendre ni par où commencer. Et aussi – il faut bien l'avouer – vous redoutez un peu de vous fourvoyer dans la procédure et de transformer les entrailles aussi profondes que mystérieuses de votre bécane favorite en un souk pas possible.

Vous avez un peu la nostalgie de ce temps pas très lointain où, sous forme de jolis fascicules, les modes d'emploi détaillés et illustrés vous donnaient dans votre langue – page après page – l'opportunité de comprendre à votre rythme le fonctionnement du moindre appareil  AVANT de commencer à l'utiliser  .

Informatique, ReadMe, "Aide" en ligne, Support, Hotlines diverses et forums de toute nature ont bien changé tout ça...

Sans compter que la réponse des Geeks velus et hyperspeedés aux questions forcément naïves des débutants se résume souvent à un très sec : "RTFM" ! (Relis ton fichu manuel)

Ben oui, mais justement : où le dénicher ce fameux manuel ?

Cet aide-mémoire n'est fait que pour vous, ainsi que pour tous ceux qui aiment pouvoir donner du temps au temps... "sans atermoiement funeste et sans précipitation inconsidérée".

Attention ! Tenez compte du fait que des changements vont à coup sûr intervenir au fur et à mesure des mises à jour et qu'il convient d'adapter en conséquence les images qui illustrent ce mode d'emploi; à commencer par le numéro de version (à l'heure où ces lignes sont publiées, la dernière disponible est la 1.5.0.77 Preview).


Prérequis.

* Il est entendu que l’utilisation au quotidien de votre ordinateur vous est familière et que ce dernier rencontre au moins les spécificités techniques précisées un peu plus bas, sans quoi il vous sera difficile sinon impossible d'utiliser la version vidéo de Skype.

Si vous devez vous rabattre sur une version plus ancienne moins élaborée, votre Mac devra néanmoins tourner au moins sur OS 10.3.0 - Panther.

Perdez définitivement tout espoir de parvenir à installer Skype sur un OS antérieur (Jaguar ou Puma) ou de disposer un jour d’une version compatible.

Voici les recommandations de Skype :

Tout Mac équipé d'un processeur G4 cadencé à 800 MHz ou plus rapide;

  • Mac OS X 10.3.9 Panther au minimum;
  • 512 Mo de mémoire vive;
  • 40 Mo d'espace libre sur votre disque dur;
  • Un microphone;
  • Une webcam : Skype peut recommander l'Apple iSight, la Philips SPC900NC ou la Logitech QuickCam Pro 4000. Les pilotes pour Philips et Logitech peuvent au besoin être téléchargés sur le site http://webcam-osx.sourceforge.net/
  • Une connexion internet active (les meilleurs résultats sont obtenus avec une connexion à large bande. Le GPRS ne permet pas les appels vocaux, tandis que les résultats sont aléatoires avec une connexion par satellite).

* Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous prendrez auparavant la sage précaution de réparer les autorisations du disque dur; si ça ne fait pas de bien à votre système, ça ne peut pas non plus lui faire de mal !

Un petit tuyau si vous ignorez comment faire : lancez l'Aide Mac à partir du menu du Finder (bureau) et posez donc la question.

Revenez-y à l’occasion quand vous séchez sur une question ou un problème; c'est une bonne façon d'apprendre par vous-même à bien connaître et bien utiliser votre Mac.



L'installation du logiciel

- Première étape : le téléchargement

Si vous ne vous êtes pas inscrit sur ce portail et n'envisagez pas de le faire (même maintenant), vous devrez vous rendre à l'aide de votre navigateur favori sur la page des téléchargements de Skype, chercher le logiciel et ensuite ramener l'archive sur votre ordinateur.

En revanche, si vous vous êtes inscrit sur ce portail– ce qui est de loin le plus sage – rendez-vous simplement à la page des téléchargements et cliquez là où il faut.

La procédure démarre aussitôt et ne prend en général que quelques petits instants, en fonction de la rapidité de votre connexion et de l'encombrement du serveur.

A la jauge, on peut voir que le téléchargement en cours est presque terminé.

Vous devriez retrouver un fichier semblable à celui-ci à l'endroit que, dans les préférences de votre navigateur, vous avez désigné pour déposer vos téléchargements (en principe c'est le bureau, appelé "Finder").

- Deuxième étape : La décompression de l'archive

Votre Mac vous propose alors de l'ouvrir pour vous, après confirmation éventuelle de votre part.

Sinon, double cliquez vous-même sur le fichier .dmg afin d'obtenir ceci :

- l'image disque

- et la fenêtre de son contenu

Traduction en clair des graphismes : "Il faut maintenant procéder à l'installation de l'application Skype en la déplaçant depuis cette fenêtre jusqu'à l'intérieur du dossier Applications."


- Troisième étape : L'installation du programme

Il s'agit, avant toute utilisation, d'installer Skype à son emplacement définitif, c'est-à-dire à l'intérieur du dossier qui contient toutes vos applications.

Il existe 2 méthodes pour ce faire :

une rapide, en une seule étape qu'utilisent les Macounets chevronnés parce qu'elle recourt à l'intéressante fonction d'ouverture automatique.

Si elle vous est familière, recourez-y et sautez la lecture de la suite de ce chapitre.

une lente, en plusieurs phases à laquelle nous allons recourir pour plus de sécurité et afin que vous puissiez bien suivre le déroulement de toute l'opération.

Phase 1 :

Cliquez une seule fois sur l'icône de Skype et tout en maintenant le bouton de la souris enfoncé, déplacez-la en dehors de la fenêtre jusque sur le bureau (Finder), puis déposez-la en relâchant le bouton de la souris.

Aussitôt commence le processus de copie, tandis qu'une jauge vous informe visuellement de son bon déroulement.

Lorsque c'est terminé, le programme se présente enfin sur le bureau avec sa belle icône personnalisée, et vous pouvez refermer la fenêtre qui "s'en retournera" dans l'image disque.

Pour résumer, à ce stade-ci, nous nous retrouvons avec 3 éléments Skype sur le bureau : l'archive, l'image disque et l'application.

Phase 2 :

Toujours sur le bureau, cliquez sur le menu "Aller" et sélectionnez "Applications"; ce qui aura pour effet d'ouvrir le dossier en question.

Phase 3 :

Cliquez une seule fois sur l'icône de Skype que vous avez obtenue en fin de première étape et glissez-déposez-la sur la fenêtre des Applications.

C'est là qu'elle se trouvera maintenant pour de bon et en bonne compagnie.


Phase 4 :


Petit nettoyage afin de faire place nette sur le bureau.
  1. Glissez-déposez jusque sur la corbeille l'image disque dont vous n'avez plus besoin désormais afin de "l'éjecter" (c'est-à-dire de la démonter).
  2. Réservez le même sort à l'archive .dmg, sauf si par précaution, vous voulez la garder en réserve quelque part au cas où...
  3. C'est peu utile, car il existe des sites web où on trouve ce genre d'archives; mais ça peut contribuer à rassurer.
  4. Videz la corbeille, respirez un bon coup, buvez-en un autre et oubliez tout ce qu'on vient de faire... jusqu'à la prochaine mise à jour !



La création du compte Skype


1 - Le premier lancement

Au double clic sur l'application, une fenêtre vous invitera à lire le CLUF (EULA en anglais) et à en accepter formellement les termes par un clic sur le bouton ad hoc; à défaut de quoi, l'installation de Skype sera annulée.


Ensuite, vous serez invité à créer un compte en tant que nouvel utilisateur.

2 - Le choix du Nom Skype (pseudo) et du mot de passe

Conseils préliminaires :

  • Evitez l'emploi de majuscules, de caractères accentués et de signes spéciaux; ils sont la source de bien des problèmes d'identification.
  • Si vous ne voulez pas, à chaque lancement du programme, avoir à entrer pseudo et mot de passe, cochez la case donnant pour instruction à l'ordinateur de les mémoriser; ceci étant, bien sûr, à déconseiller si vous n'êtes pas sur votre propre ordinateur et/ou le seul à vous en servir.
  • Bien que ce soit facultatif, prenez la sage précaution de renseigner une adresse de courriel valide.
    Si vous en utilisez plusieurs, gardez bien en mémoire (ou sur une note écrite rangée en lieu sûr) laquelle vous avez renseignée.




    En effet, pour des raisons de sécurité et de confidentialité, si jamais vous veniez à oublier votre mot de passe, c'est uniquement celle-là (et aucune autre !) que Skype utilisera pour le rappeler à votre demande ("Mot de passe oublié ?") ou vous en fournir un nouveau.


    Pour être valides et acceptés d'emblée, un pseudo et un mot de passe doivent :

    • être originaux
    • comporter 6 caractères au moins et pas plus de 32 au total
    • commencer par une lettre et pas par un chiffre
    • ne pas comprendre d'espace entre les mots quand il y en a plusieurs (nom et prénom, par ex.)

    Si votre pseudo (Nom Skype) est déjà pris par un autre utilisateur, il sera refusé et vous serez invité à en choisir un autre.


    L'astuce dans ce cas, si vous voulez quand même le conserver, consiste à lui ajouter un ou plusieurs chiffres jusqu'à le rendre unique dans la base de données de Skype.

    Petit exemple : vous kiffez pour le pseudo "skypelover", mais il est refusé parce que déjà pris.


    Essayez donc d'y ajouter vos chiffres fétiches :

    skypelover1407 (si vous êtes né(e) un 14 juillet); il y a de fortes chances que celui-là soit accepté; sinon, ajoutez les chiffres de l'année, le code départemental, le numéro postal, etc. jusqu'à ce que Skype l'accepte.

    3 - En route pour la découverte

    L'étape précédente franchie, vous devriez vous retrouver en face d'une fenêtre semblable à celle-ci, à l'exception du pseudo.


    Quelques points de repère pour vous y retrouver... ou vous perdre définitivement.


    Cliquer une fois sur le nom du compte ouvre la carte; un second clic la referme.


    L'avatar s'installe par simple glisser-déposer du fichier sur l'emplacement.


    Le message d'humeur se tape et s'édite dans le champ en vis-à-vis de l'avatar.



    A présent, la balle est dans votre camp.

    N'hésitez pas à cliquer sur les différents boutons de cette fenêtre principale; vous verrez ainsi à quoi ils servent tout en vous familiarisant avec l'utilisation de Skype.

    Un champ reste ouvert quand vous relâchez la pression sur la souris ?

    Pas de panique, cliquez une nouvelle fois pour le refermer ou utilisez le bouton de fermeture classique "à la Mac OS" si c'est une fenêtre qui s'est affichée.

      ¨


    Laissez traîner le pointeur de la souris sur les boutons jusqu'à ce qu'apparaisse une note contextuelle explicative vous informant sur son rôle.


    4 - Votre tout premier appel gratuit

    Remarque préliminaire : si vous avez installé une version récente du logiciel, Echo123 devrait déjà se trouver par défaut dans votre liste de contacts; vous n'avez donc pas besoin de l'y installer avant de l'appeler.

    La suite ne s'adresse donc qu'à ceux qui utilisent une version un peu plus ancienne.

    Nous allons à présent commencer à remplir notre liste de contacts en joignant l'utile à l'agréable : ajouter le nom du robot test de Skype afin de tester nos réglages audio. La vidéo ce sera pour un peu plus tard.

    Cliquons sur le bouton [+] en bas à gauche de la fenêtre principale et à la rubrique "Ajouter un contact Skype", entrons echo123, comme dans l'illustration ci-dessous, puis clic sur "Chercher".



    Consultons la fiche de Profil avant de l'ajouter comme contact.


    Echo123 est une "brave fille", programmée pour accepter d'office et sans rechigner la demande de tout un chacun; c'est la raison pour laquelle – exceptionnellement – il ne sera pas nécessaire d'obtenir au préalable l'autorisation requise.

    Par ailleurs, comme elle est connectée jour et nuit et toujours disponible, on peut la joindre à toute heure; c'est pourquoi je recommande de l'avoir en permanence dans sa liste, car on peut éprouver le besoin de tester régulièrement ses réglages, surtout quand de l'autre côté, le correspondant vous affirme sans sourciller que votre son est inaudible, alors qu'il se sert, lui, d'un matos limite pourrave récupéré subrepticement à la déchiquetterie locale.

    Voici sa carte d'infos. Il suffit de cliquer sur l'icône verte de téléphone pour la contacter.
    En principe, si vous êtes sur un OS français, elle s'adressera à vous dans votre langue.


    Le test se déroule de la façon suivante :

    • Vous entendrez d'abord son message d'accueil, ce qui permet de vérifier le volume de vos haut-parleurs, de votre casque d'écoute ou de votre oreillette.
    • Vous parlez à votre tour dans le micro durant une dizaine de secondes, après quoi ce que vous venez de dire est reproduit afin que vous vous entendiez... ou pas...
    • Le robot termine par un petit message de conclusion dont il ressort, en bref, que si vous avez entendu votre propre voix, c'est que vos réglages sont corrects; et pas dans le cas contraire ! Vous vous en seriez douté.

    Une autre fonction amusante (et parfois utile) du robot sert à vérifier que le chat (bizarrement traduit par Conversation à l'écrit !) fonctionne bien.

    Envoyez-lui un message instantané comportant seulement les mots "call me" ou ”callme”(sans les guillemets).
    S'il n'est pas trop surchargé (ce qui arrive de temps à autre), il va vous appeler en vocal et vous pourrez faire le test tel qu'il a été décrit plus haut.

    Rigolo, non ?



    5 - Votre tout premier appel payant


    Comme vous êtes à la tête du capital faramineux de 0,09 euro, vous allez pouvoir appeler un vrai téléphone ! Evitez toutefois d'appeler un mobile, le prix de l'appel étant alors beaucoup plus élevé (consultez les tarifs détaillés pour plus de précisions).


    Selon ces tarifs, vous pourrez discuter à peu près cinq minutes au total, si vous appelez un téléphone fixe situé dans la zone des pays pour lesquels s'applique le tarif global.
    Justement, par chance, la France en fait partie.

     Point essentiel à ne jamais perdre de vue si vous entrez vous-même le numéro : il faut absolument lui donner un format international, même si on appelle le voisin qui habite juste de l'autre côté de la rue !

    Tous les appels commenceront donc par l'indicatif international, suivi du code du pays. Vous entrerez votre numéro comme suit :

    • 00  appel international
    • 33  indicatif pour la France
    • code zonal  sans le zéro initial s'il en comporte un
    • numéro de téléphone proprement dit.

    Un exemple ? Vous voulez appeler le numéro 0232 123456 à Vernon dans l'Eure (27).


    Composez : 0033 232 123456 sans espace entre les chiffres (je ne les ai laissés ici que par souci de clarté).

     Le recours au Widget ou au clavier de numérotation simplifie grandement tout le processus en ce sens qu'il vous permet d'entrer le numéro exactement comme vous en avez l'habitude et qu'il se charge ensuite de le formater correctement pour l'appel, en fonction du pays de destination choisi.

    Reprenons notre exemple !

    Dans le champ bleu du clavier de numérotation (ou du widget), vous taperez le numéro tel que vous le connaissez, soit 0232 123456.

    Dans le menu déroulant bleu foncé à gauche, vous sélectionnerez le pays de destination, soit la France (+33).
    Et vous n'aurez plus qu'à cliquer sur l'icône verte de téléphone, en bas à droite, pour que Skype appelle pour vous le numéro en question en utilisant le formatage correct

    (c'est-à-dire en ajoutant 0033 et supprimant le zéro initial de la zone).


    Elle est pas belle la vie, hein ?

    Je vous laisse maintenant faire tranquillement vos premières expériences pratiques avec Skype.

    Par la suite – si toutefois c'est nécessaire – nous pourrions aborder le point particulier de la vidéo, ainsi que les menus (et spécialement les préférences).

    Tout dépendra de vos réactions et des demandes en ce sens que vous adresserez.

    Il faut bien reconnaître que la sortie d'une version française (toute imparfaite qu'elle est encore) facilite déjà grandement la compréhension des différentes options offertes et, par conséquent, permet d'affiner le réglage du logiciel en fonction des besoins propres et des souhaits particuliers de chacun.


     Bonne découverte et Skypez joyeux !





Cet article provient de Le Portail SKYPE France
http://telecharger-skype-fr.com/telephone-gratuit

L'adresse de cet article est :
http://telecharger-skype-fr.com/telephone-gratuit/modules/news/article.php?storyid=197